12 ERREURS À NE PAS COMMETTRE LORSQUE VOTRE CHAT EST MALPROPRE

ERREUR # 1:

NE PAS NETTOYER LA LITIÈRE ASSEZ RÉGULIÈREMENT

Les chats sont des animaux très propres et l’hygiène de leur bac à litière est ultra important pour eux. Plusieurs chts n’hésiterons pas à se trouver un nouvel endroit pour se soulager si leur bac n’est pas assez propre pour eux.

Nous vous recommandons de retirer les selles et l’urine au minimum une fois par jour. N’hésitez pas à le faire plus souvent surtout si vous avez plusieurs chats. Le nettoyage du bac et le remplacement du substrat doit se faire mensuellement.

ERREUR # 2:

AVOIR UN COUVERCLE (PIRE UNE PORTE) SUR LE BAC À LITIÈRE

Le couvercle sur la litière est bien pratique pour éviter les dégâts autour du bac, mais il ne plait pas du tout aux chats qui utilisent la litière.

En plus de limiter leur capacité à bouger dans cet espace fermé, le couvercle retient la poussière de la litière (lorsque le chat gratte) et peut provoquer des troubles respiratoires (asthme).

Astuce: Pour limiter les dégâts hors litière et offrir à votre animal un espace mieux adapté, vous pouvez transformer un grand bac de rangement en plastique transparent (ex: Rubbermaid d’environ 80 L) en bac à litière. *** Si vous avez un vieux chat avec de l’arthrose, vérifiez qu’il est capable d’accéder à son bac.

ERREUR # 3:

PLACER TOUS LES BACS À LITIÈRE AU MÊME ENDROIT

Malheureusement, mettre plusieurs bacs à litière dans le même endroit est équivalent à n’avoir qu’un seul bac.

Nous vous recommandons de placer les bacs dans des pièces différentes et si votre maison comporte plus d’un étage, il faut que vous placiez des bacs sur chacun des étages.

ERREUR # 4:

UTILISER UNE LITIÈRE TROP PETITE POUR VOTRE CHAT

Beaucoup de bacs à litière vendus dans le commerce sont trop petits. Votre chat doit pouvoir se tenir debout en diagonal dans le bac, du bout de son nez au bout de sa queue sans qu’aucune partie ne dépasse ou touche les rebords.

Astuce: Vous pouvez transformer un grand bac de rangement en plastique transparent * (ex: Rubbermaid d’environ 80 L) en bac à litière.
* Le plastique transparent permet au chat de voir ce qui se passe autour afin de se sentir plus en sécurité, car dans la litière il est en situation de vulnérabilité.

*** Si vous avez un vieux chat avec de l’arthrose, vérifiez qu’il est capable d’accéder à son bac.

ERREUR # 5:

NE PAS METTRE ASSEZ DE SUBSTRAT DANS LE BAC À LITIÈRE

Votre chat a besoin de pouvoir creuser un trou pour enterrer ses besoins. Cela demande d’avoir environ 3 à 4 pouces d’épaisseur de substrat dans le bac. N’hésitez pas à remettre un peu de litière propre au besoin.

ERREUR # 6:

UTILISER UNE LITIÈRE AUTONETTOYANTE/AUTOMATIQUE

Ces litières ont été crées pour répondre aux besoins des humains, mais aucunement aux besoins de leurs utilisateurs: les chats eux-même.

Ces litières sont en général bruyantes ce qui peut décourager un chat de l’utiliser. De plus, avec leur couvercle opaque et leur petite taille elles ne répondent pas aux besoins des chats.

ERREUR # 7:

N’AVOIR PAS ASSEZ DE BACS À LITIÈRE

Un bac de plus que le nombre de chat présent dans la maison! C’est votre règle à retenir.

Certains chats préfèrent utiliser un bac pour uriner et un autre pour leurs selles. Dans les maison multichats, il peut arriver que l’un d’eux « garde l’accès » à l’un des bacs (les bacs étant des ressources en soi), ou encore surveille patiemment la sortie d’un chat de l’un des bacs afin de mieux pouvoir le pourchasser quand il termine sa « petite affaire ». Cela peut faire en sorte que vous trouviez des pipis ou des selles ailleurs dans la maison.

ERREUR # 8:

CHOISIR UN SUBSTRAT DE LITIÈRE INADAPTÉ

Les chats ont leur préférences quant à ce qui leur servira de substrat de litière. Rappelez-vous: doux et confortable.

Il existe plusieurs sortes de substrat disponibles sur le marché. Chaque chat peut avoir ses propres préférences. L’argile est généralement le substrat à prioriser. Évitez la litière de silice qui est très peu confortable pour les pattes des chats.

De façon générale: le substrat ne doit pas être parfumé et il doit être dépoussiéré au maximum, ce qui va éviter des désagréments au chat dans la litière(odeur irritante du parfum, poussière qui monte au nez et le fait éternuer lorsqu’il gratte pour enterrer).

ERREUR # 9:

NETTOYER LA LITIÈRE AVEC DES DÉSODORISANT, DES DÉSINFECTANTS OU DES PRODUITS ANTIODEUR.

Le produit de choix pour nettoyer le bac à litière est un savon à vaisselle doux et de l’eau chaude. Les chats qui ont le nez très fin pourrait détecter les parfums trop forts des produits ménagers et ils pourraient décider ne ne plus utiliser leur bac maintenant trop odorant pour eux.

Réservez les neutralisants d’odeur pour nettoyer les endroits souillés par de l’urine ou des selles.

ERREUR # 10:

PLACER LA LITIÈRE DANS UN ENDROIT TROP BRUYANT OU INACCESSIBLE

La localisation du bac à litière est primordiale si vous désirez que votre chat l’utilise.

Les bacs doivent être disposés dans des pièces fréquentées par la famille (et le chat), mais pas trop occupées non plus. Il faut également éviter de placer les bacs dans un coin derrière un meuble, car cela fait en sorte que le chat ne peut pas voir ce qui se passe autour de lui lorsqu’il est à la litière et il pourrait donc refuser de l’utiliser. Il faut aussi s’assurer de ne pas mettre les bols d’eau et de nourriture près des litières, car tout comme vous, le chat ne désire pas manger/boire dans ses toilettes!

Si votre famille comprend un chien: il est possible que vous deviez placer les bacs à litière dans des endroits où ce dernier n’aura pas accès (souvent en hauteur) afin d’éviter qu’il n’aille déranger le chat lorsque celui-ci utilise le bac.

ERREUR # 11:

NE PAS CONSULTER UN VÉTÉRINAIRE IMMÉDIATEMENT

Votre premier réflexe lorsque votre chat fait ses besoins en dehors de sa litière doit être de consulter votre vétérinaire.

En effet, la cause la plus fréquente de malpropreté féline (incluant le marquage urinaire) est un problème médical.

Voici quelques conseils pour bien préparer votre visite:

1. Retirer l’accès au bac à litière dans les heures qui précèdent l’examen pour que la vessie de votre chat soit remplie d’urine (votre vétérinaire voudra procéder à une analyse d’urine).

2. Si vous n’êtes pas certain de l’animal qui est en cause demandez conseil à votre équipe vétérinaire pour identifier le coupable.

3. Remplissez le questionnaire sur la malpropreté féline [ ici ].

ERREUR # 12:

RÉPRIMENDER SON CHAT

Il est très important que vous compreniez que si votre chat fait ses besoins en dehors de son bac à litière c’est qu’il a une bonne raison. Il ne fait pas cela pour vous contrarier, se venger ou vous défier. Il y a quelque chose qui fait en sorte qu’il refuse d’utiliser son bac.

De plus, la réprimande ne fera qu’effrayer votre chat et brisera le lien de confiance que vous aurez créé avec lui au préalable.

Conclusion

Dans tous les cas de malpropreté féline, votre premier réflexe doit être d’aller consulter votre vétérinaire pour exclure tout problème de santé sous-jacent.

Lorsqu’une maladie est exclue, vous pouvez explorer les avenues suivantes : combien de bacs avez-vous? Sont-ils de bonne dimensions et dans des pièces différentes de votre maison? Utilisez-vous une litière autonettoyante ou un ensemble d’entraînement à la propreté pour la toilette? Vos litières sont-elles couvertes? À quelle fréquence nettoyez-vous les bacs et avec quels types de produits? Quel type de substrat utilisez-vous et en mettez-vous suffisamment dans les bacs? Où sont placées les litières dans la maison? Avez-vous réprimandé votre chat suite à un épisode de malpropreté et, par la bande, fait en sorte qu’il développe de la peur ou de l’anxiété? 

À l’aide du soutient de votre vétérinaire et de ces différents trucs vous devriez être à même de faire cesser le problème.

retour à: MALPROPRETÉ FÉLINE [ici]

retour à: CHAT [ici]