Contact

Localisation

Horaire

(450) 531-3835 1357 Shefford, Bromont, J2L 1C9 LUN à VEN: 9h à 19h    SAM: 9h à midi

Furets: informations médicales

____________________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________________

Les furest sont parmis les animaux de compagnie les plus populaires en Amérique du Nord et ce n'est pas une surprise. Ce sont des clowns adorables et amusants. Ils adorent faire les malins, ils sont malicieux et curieux. Ouvrez un tiroir? Un furet y entrera. Jetez un morceau de papier à la poubelle, votre furet tentera de l'attraper.

Les nouveaux propriétaires de furet ignorent souvent qu'un animal avec autant de courage et de vitalité a de bonnes chances de tomber malade à un âge relativement jeune.

 

Pourquoi tant de problèmes de santé chez le furet?

La majorité des furets élevés pour être vendus dans des animaleries proviennent de grandes fermes à furets. Sans nommer de noms, nous disons que vous pouvez facilement consulter la contreverse concernant l'industrie du furet et les accusations d'abus. Ces élevages de furets produisent aussi souvent des animaux de laboratoire.

Autant dire que ce sont des usines à furets et à animaux. Ces petites bêtes sont castrés ou stérilisés à un très jeune âge afin de pouvoir être vendus en animalerie alors qu'ils sont encore d'adorables bébés. Certaines hypothèses relatives aux différents problèmes de santé du furet reposent sur la cosanguinité et la stérilisation précoce dans ces fermes. Plus de recherches sont à faire pour déterminer la cause exacte de cette fragilité.

 

Est-il possible d'avoir un furet en meilleure santé?

Une alternative au furet d'élevage est le furet élevé par un petit éleveur privé. Ces furets devraient être moins sujets aux maladies mentionnées ci-dessus, mais ils sont plus difficiles à localiser, plus chers, et vous pouvez être responsables de leur castration ou de leur stérilisation une fois qu'ils sont un peu plus âgés.

 

Santé - informations générales

Le furet est un animal robuste, mais il a aussi ses problèmes de santé.

  • La majorité des furets en animalerie proviennent des fermes d'élevage et sont déjà opérés et déglandés.
     
  • Les furets doivent être vaccinés contre la maladie de carré (distemper) et contre la rage.
     
  • Les furets aiment manger n'importe quoi et sont très sujets aux corps étrangers. Un furet qui arrête de manger soudainement et a des vomissements doit être examiné d'urgence par un vétériniare.
     
  • Le furet de plus de 3 ans est malheureusement souvent sujet au cancer. Un examen de santé permet d'en détecter certains.
     
  • Un profil de santé (test sanguin) est recommandé dès l'âge de 3 ans.
     
  • Le furet est sensible au virus de la grippe humaine. Tenez-vous loin de lui, si vous mouchez et éternuez!
     
  • Un furet qui perd ses poils est possiblement atteint d'une maladie impliquant ses glandes surrénales. Une chirurgie ou un traitement médical sont requis pour guérir / traiter cette maladie.
     
  • En vieillissant, les furets sont plus à risque de développer une tumeur cancéreuse au niveau du pancréas: l'insulinome. Cette tumeur produit une quantité élevée d'insuline, ce qui fait chuter le taux de sucre sanguin et provoque les symptômes suivants: fatigue, salivation, faiblesse des pattes arrières, manque d'entrain, coma, mort.

 

Maintenant que vous connaissez les éventuels problèmes de santé liés à Mustela putorius furo, découvrez pourquoi on les appelle «petits voleurs puants»!

____________________________________________________________________________________________________________

Soins vétérinaires

  • Pour un furet, chaque année de vie correspond environ à 8 années de vie humaine, c'est pourquoi nous recommandons un examen annuel jusqu'à l'âge de 4 à 5 ans, puis deux examens par année.
     
  • Comme pour les autres animaux, nous recommandons un bilan sanguin chaque année à partir de l'âge de 3 ans.
     
  • Nous recommandons que tous les furets soient vaccinés pour la maladie de carré (distemper) et la rage. Cliquez ici pour plus d'informations.
     
  • Il est primordial de leur fournir une nutrition adaptée à leurs besoins. Nous recommandons la nourriture Totally Ferret. Elle est disponible en clinique. Cliquez ici pour plus d'informations.
     
  • Si votre furet sort à l'extérieur il est nécessaire qu'il reçoive une prévention parasitaire. Consultez-nous pour plus d'informations.

____________________________________________________________________________________________________________

Principales maladies du furet

Maladie surrénalienne

Définition

La maladie surrénalienne touche les furets de plus de 3 ans stérélisés des deux sexes. C'est une maladie hormonale (endocrinienne) qui provoque un excès d'hormones sexuelles à cause d'une hyperplasie (augmentation de taille) ou d'une tumeur de la glande surrénale (près du rein).

Mécanisme de la maladie

Afin de comprendre la maladie surrénalienne, voici un petit rappel du fonctionnement de l'axe hormonal d'un animal non castré : L'axe hormonal à gauche est l'axe des hormones sexuelles. Le signal de départ provient du cerveau avec une première glande, l'hypothalamus qui, par l'intermédiaire de l'hormone GnRH, envoie la consigne à l'hypophyse de produire une hormone, la LH ou FSH. Cette dernière permet d'actionner le testicule ou l'ovaire pour qu'il produise la testostérone ou l'oestradiol. Ces derniers fonctionnent comme un message limitant pour l'hypothalamus pour qu'il diminue sa production de GnRH, c'est ce qu'on appelle une boucle de régulation, ou rétrocontrôle négatif.

Dans le cas de l'axe hormonal de la surrénale, c'est le même principe avec cette fois un organe cible différent, la surrénale, qui produit des glucocorticoïdes.

Figure 1. Rétrocontrôle négatif chez un furet fertile.

Figure 2. Absence de rétrocontrôle négatif chez un furet castré.

Lorsqu'un animal est castré, le rétrocontrôle négatif de l'ovaire ou du testicule disparaît, et ainsi la production de GnRH est augmentée. Le message de production de LH ou FSH et donc lui aussi augmenté. Cela ne pose aucun problème connu chez les carnivores domestiques, mais chez le furet, certaines cellules de la surrénales se mettent à répondre à ce signal et produisent des hormones sexuelles.

Il a longtemps été avancé que c'est l'âge trop précoce de la stérilisation qui favorise l'apparition de cette maladie, mais des études comparant les furets américains et européens (les animaux ne sont pas stérilisés à la même âge) tendent à démontrer que c'est plutôt le fait de stériliser l'animal, plutôt que l'âge à laquelle la procédure est réalisée qui cause le problème. En effet une stérilisation plus tardive ne fait que repousser l'âge du diagnostic de la maladie, l'écart de temps entre la stérilisation et le développement de la maladie reste sensiblement toujours de 3.5 ans.

La stérilisation est tout de même importante pour prévenir d'autres problèmes liées aux hormones sexuelles.

Âge d'apparition de la maladie

La maladie peut survenir à des âges allant de 8 mois à 9 ans, mais le "profil -type" du furet atteint de maladie surrénalienne est un furet de 3,5 à 4,5 ans.

Pas de prédilection de sexe

Sévérité, Fréquence et Pronostic

Les facteurs de risques

  • Stérilisation chirurgicale;
     
  • Photopériode (durée d'éclairage) rallongée l'hiver par l'éclairage artificiel de nos maisons;
     
  • Surpoids;
     
  • Prédisposition génétique.

Autant les mâles que les femelles sont atteints par la maladie.

Sévérité: C'est une maladie potentiellement grave, car si dans certains cas, elle présente uniquement des lésions bénignes (hyperplasie, nécrose, adénome corticosurrénalien), elle peut parfois évoluer en adénocarcinome (tumeur maligne). Selon les études, les tumeurs malignes sont présentes dans 10 à 53 % des cas, il semble donc que la majorité des cas soient bénins.

Fréquence: Le pourcentage des furents atteints est très variable selon les études. En Amérique du Nord, certains spécialistes, estiment à environ 50% la prévalence.

Pronostic: Le pronostic est bon avec un traitement adéquat, y compris lors de tumeur maligne, car il est rare d'observer des métastases.

La maladie touches plusieurs organes et donc les symptômes sont divers:

  • Alopécie (perte des poils): - Survient dans 65 à 90% des cas.
                                               - Souvent confondu avec la mue saisonnière.
                                               - Alopécie hormonale = symétrique (égale du côté gauche et droit du corps).
                                               - Débute par la queue, l'arrière-train, les flancs, le ventre et puis peut s'étendre à tout le corps.
     





 

  • Prurit (démangeaisons): Survient dans 30 à 50% des cas.
     
  • Abattement: Cela peut être du à une anémie causée par une exposition prolongée aux oestrogènes. Ce signe doit vous
                          amener à consulter notre équipe de vétérinaires, car il peut être le signe de nombreuses maladies (insulinome,
                          lymphome, ...)
     
  • Signes sexuels: - Présence d'un comportement sexuel, malgré le fait que l'animal est stérilisé.
                                - Agressivité et odeur marquée chez le mâle.
                                - Oedème et écoulement de la vulve chez la femelle.
     
  • Augmentation de la soif et de la production d'urine
     
  • Strangurie (difficulté et douleur à la miction): Cela est du à une hypertrophie prostatique: en effet, la prostate augmente de taille du fait de la présence d'hormones sexuelles. Cet organe entourant complètement l'urètre, il exercerce un effet de pression qui est douloureux pour le mâle lorsqu'il urine, voir l'empêcher d'uriner. Dans ce cas, il est nécessaire de nous contacter d'urgence.

Les signes cliniques

Détection de la maladie

  • Symptômes
     
  • Examen de santé complet
     
  • Analyses sanguines
     
  • Dosage des hormones sexuelles (oestradiol, 17-hydroxyprogestérone, andostenedione): La présence de l'une des hormones associée à des signes cliniques permet le diagnostic de certituce de la maladie surrénalienne. En revanche, le fait d'avoir une concentration sanguine normale de ces 3 hormones n'exclue pas totalement la maladie surrénalienne, car d'autres dérivés de ces hormones peuvent être présents.
     
  • Imagerie médicale (échographie de l'abdomen): Cet outil diagnostic permet d'observer une augmentation de la taille d'une surrénale dans 50% des cas. L'observation de 2 surrénales de taille normale n'exclue pas une maladie maligne, et à l'inverse une taille très importante n'est pas forcément un signe de malignité. L'échographie est utile pour évaluer la possibilité d'opérer l'animal, les maladies qui sont fréquemment associées à la maladie surrénalienne (insulinome, rémanence ovarienne, ...), mais également pour faire un bilan d'extension en observant les noeuds lymphatiques loco-régionaux et un possible envahissement de la veine cave lorsque la surrénale droite est de taille augmentée.

Traitement

Le traitement de choix est la surrénalectomie. C’est un acte chirurgical qui consiste à retirer la glande surrénale impliquée. Il est indiqué chez les furets jeunes, en bon état général et dont l’échographie laisse envisager la présence d’une tumeur surrénalienne ou dans le cas d’échec du traitement médical. L’espérance de vie est de 3 ans environ pour les furets de moins de 3 ans et de un an et demi environ chez les furets de plus de 4 ans. Une analyse histologique de la surrénale doit être entreprise pour évaluer son caractère malin.

Le traitement médical consiste en l’administration d’un traitement hormonal visant à inhiber l’activité sécrétrice d’hormones sexuelles par les surrénales. C’est une technique médicale également utilisée pour stériliser le furet. Il peut s’agir d’un implant de desloréline (Suprelorin®) sous cutané à renouveler tous les ans environs, ou d’une injection mensuelle d'acétate de leuprolide (Lupron®). Il permet d’obtenir une atténuation des symptômes. En revanche, lors des deux premières semaines de traitement, une exacerbation des signes sexuels est observée transitoirement. La repousse des poils est longue (1 à 2 mois minimum). Une échographie de contrôle est conseillée deux mois après la chirurgie ou la pose de l’implant.

Prévention

Pour prévenir l’apparition de la maladie, il est conseillé de stériliser médicalement les jeunes furets, de respecter un temps d’obscurité de 12 heures par jour et de surveiller le surpoids.

POINTS IMPORTANTS

  • La maladie surrénalienne cause une perte des poils, des démangeaisons et la réapparition des comportements sexuels.
     
  • Elle touche environ 50% des furets, autant mâles que femelles et survient environ 3.5 ans après la castration chirurgicale.
     
  • Le diagnostic se fait par le dosage des hormones sexuelles et avec l'échographie.
     
  • Le traitement est soit chirurgical ou médical
     
  • Il existe des façons de prévenir cette maladie.

Crédit photo: researchgate.net / Annalisa Nicoletti, DMV, Rome, Italy.

Échographie d'un furet. Photo A: hyperplasie d'une glande surrénale.
 

Insulinome

  • L'insulinome est une tumeur qui provoque des crises d'hypoglycémie chez le furet.
     
  • Le diagnostic nécessite une échographie abdominale et des mesures glycémiques.
     
  • Les signes cliniques observés en cas d'hypoglycémie sont neurologiques.
     
  • Le traitement permet de ralentir l'évolution de la maladie et améliore le confort de vie.

Définition

Facteurs de risques

POINTS IMPORTANTS

Signes cliniques

L'insulinome est une maladie hormonale due à une tumeur du pancréas (organe situé dans l'abdomen). Cette tumeur sécrétrice d'insuline provoque fréquemment des hypoglycémies chez les furets de plus de 3 ans. Les hypoglycémies du furet peuvent également être dues à un déséquilibre alimentaire, une maladie digestive ou une néoplasie.

L'origine certaine de cette maladie est encore floue... Il est possible qu'il y ait une origine génétique au développement d'insulinomes chez le furet. Cependant, une alimentation riche en glucides joue un rôle primordial dans le développement de cette maladie. Le furet est un carnivore strict qui doit avoir un apport très très limité en sucres.

Normalement, il y a une régulation de la sécrétions d'insuline et du glucose. Lors d'insulinome, il n'y a plus cette régulation. L'insuline est une hormone hypoglycémiante (elle fait baisser le taux sanguin de glucose), les signes clinique observés sont donc secondaires à l'hypoglycémie qu'elle provoque.

Les symptômes sont ceux d'une hypoglycémie et peuvent apparaitre de manière brutale ou progressive avec une aggravation des symptômes sur plusieurs semaines voire plusieurs mois.

  • Symptômes aigus: - Parésie des membres arrières;
                                     - Perte d'équilibre;
                                     - Abattement;
                                     - Salivation excessive (l'hypoglycémie peut rendre nauséeux);
                                     - Grincements des dents;
                                     - Tremblements;
                                     - Convulsions;
                                     - Coma;
                                     - Mort.
                                     Les crises uniques ou répétées peuvent durer de quelques minutes à quelques heures.
     
  • Symptômes chroniques: - Léthargie;
                                               - Faiblesse;
                                               - Ataxie;
                                               - Diminution de l'appétit;
                                               - Perte de poids.                  

Détection de la maladie

  • Tests sanguins: Permettent d'éliminer d'autres anomalies et d'évaluer les paramètres hépatiques qui peuvent être élevés à
                                cause d'une lipidose hépatique causée par l'anorexie (perte d'appétit) du furet malade.
     
  • Mesures de la glycémie: Les furets atteints d'insulinome ont souvent des taux sanguin de glucose fluctuants, il est donc recommandé de procéder à une courbe de glycémie sur une journée complète.
     
  • Échographie abdominale: Permet d'évaluer la taille du
                                                 pancréas et l'homogénéité de son
                                                 parenchyme (recherche de nodules
                                                 tumoraux). Même en l'absence
                                                 d'anomalies échographiques,
                                                 l'hypothèse d'insulinome ne peut
                                                 pas être éliminée complètement.
     
  • Biopsie du pancréas: C'est le seul test qui permet de
                                         diagnostiquer avec certitude l'insulinome
                                         chez le furet.

Crédit photo: researchgate.net / Annalisa Nicoletti, DMV, Rome, Italy.

Échographie d'un furet. Visualisation d'une masse hypoechogène dans la branche gauche du pancréas (flèches), consistant avec un insulinome. Bv, vaisseaux sanguin; I, insulinome; Sp, rate.

Maladies concomitantes

Les insulinomes est souvent associé à la maladie surrénalienne chez le furet. N'hésitez pas à vous référer à cet article (plus haut).

Attention c'est une tumeur maligne

Les insulinomes ont la possibilité de se propager au foie et dans les ganglions et la radiographie et principalement l'échographie permet parfois de déceler ces tumeurs.

Le traitement

Le traitement chirurgical offre le meilleur pronostic. Il consiste à retirer la partie du pancréas qui est atteinte par le cancer. Cette chirurgie est recommandée pour un animal stable, chez qui le pancréas présente des anomalies échographiquement visibles. Cependant, même avec cette chirurgie, seulement 1/3 des furets présentent une rémission de l'hypoglycémie et celle-ci peut perdurer jusqu'à 6 mois après la chirurgie. Il est important de noter que malheureusement, il est impossible d'enlever toutes les cellules cancéreuses lors de la chirurgie, et même si une majorité du pancréas est retiré, l'insulinome peut récidiver au bout de quelques semaine ou mois. Le traitement médical est alors nécessaire.

Le traitement médical est conseillé lorsque le pancréas ne présente pas de nodule visible, que l'animal a plus de 6 ans ou souffre d'une autre maladie grave contre-indiquant la chirurgie (ex: maladie cardiaque, lymphome). Il ne guérit pas la maladie, mais ralentit son évolution. Il consiste à administrer des corticoïdes (prednisone qui aide le corps du furet à produire plus de sucre) et des inhibiteurs de la sécrétion d'insuline (diazoxide que l'on ajoute lorsque la prednisone seule n'est plus efficace) en fonction du suivi de la glycémie. Des contrôles réguliers de la glycémie et échographiques sont requis afin de suivre l'évolution de la maladie et d'adapter les doses des médicaments.

Les crises d'hypoglycémie sont gérées à l'aide d'une solution sucrée ou de miel ou sirop de maïs, déposé sur les gencives du furet. Les repas doivent être adaptés avec des aliments riches en protéine de qualité, pauvres en sucres et très digestibles.

Pronostic

Le pronostic dépend de la sévérité et de la vitesse de progression de la maladie. L'insulinome est souvent fatal dans un avenir plus ou moins proche. Certains furets se portent bien pendant plus d'un an en ajustant continuellement la dose des médicaments.

Diarrhée

La diarrhée est définit par une modification de la consistance et de la fréquence des selles. C'est un motif fréquent de consultation chez le furet. Ce problème peut avoir diverses origines. Dans tous les cas, il est important de nous consulter afin de mettre rapidement en place un traitement et éviter les complications.

Voici les causes de diarrhée les plus fréquentes:

  • Mauvaise alimentation (croquettes non adaptées ou de mauvaise qualité, régime à base de viande ou alimentation humaine non équilibrée);
  • Occlusion ou subocclusion suite à l'ingestion d'un corps étranger;
  • Tumeur dans le tube digestif;
  • Inflammation du système digestif;
  • Bactéries
  • Virus
  • Parasites

Problèmes urinaires

Principales causes

Le problème peut se situer dans le bas appareil urinaire (la vessie et l'urètre) ou dans le haut appareil urinaire (reins et uretères). Nous discuterons ici des problèmes les plus fréquents soient les cristaux urinaires, l'obstruction urétrale, les cystites bactériennes et l'hyperplasie de la prostate.

Cristaux urinaires et obstruction urétrale:

2 types de cristaux sont fréquemments rencontrés dans la vessie des furets: les struvites (60%) et les oxalates (40%). La présence de ces cristaux est directement influencée par l'alimentation, notamment par la qualité et la nature des protéines. En effet, le furet est un carnivore strict et des études ont montré que la présencd de protéines végétales dans la diète prédispose à la formation de cristaux dans l'urine. Il est donc essentiel de donner une alimentation adaptée et de bonne qualité (consultez la section sur l'alimentation du furet pour plus d'information) pour prévenir leur apparition.

Infection urinaire:

Ce problème est assez rare et plus fréquemment rencontré chez les femelles. L'irritation des parois de la vessie par des cristaux urinaire favorisent l'infection qui nécessite d'être traitée par un antibiotique et une correction de l'alimentation pour éliminer les cristaux.

L'hyperplasie de la prostate:

La prostate peut être le site de différents problèmes. Une des raisons pour que la prostate grossisse est la présence d'hormones sexuelles telles que rencontrées lors de la maladie surrénalienne.

Cristaux de struvites

Cristaux d'oxalate de calcium

Dans les cas plus sévères, il arrive qu'un calcul urinaire (agglomération de cristaux) vienne se loger dans l'urètre et la bloque, causant par le fait même une obstruction urinaire. Cela devient une réelle urgence.

Diagnostic

  • Examen physique;
     
  • Analyse de l'urine;
     
  • Analyse sanguine;
     
  • Échographie abdominale.

Traitement

Votre texte ici

Maladies dentaires

Les problèmes dentaires sont fréquentes chez les furets âgés, tout comme ils le sont chez les chiens ou les chats. Cela peut être le résultat d'une mauvaise hygiène dentaire, de traumatismes ou d'infections. Des soins dentaires, à la maison et en clinique, peuvent aider à prévenir et contrôler certains de ces problèmes. Il est donc important de regarder régulièrement l'état des dents de votre compagnon.

Tartre et gingivite

Les furets sont sujets à l’accumulation de tartre sur les dents, ce qui peut entraîner des problèmes de gingivite (inflammation des gencives). Le tartre et la gingivite sont responsables de la mauvaise haleine et de l'arrêt de l'alimentation.

Si vous constatez un excès de tartre et/ou de gingivite sur les dents et les gencives de votre furet, prenez rendez-vous avec nous pour un détartrage. Si le tartre n’est pas enlevé, votre furet risque d’avoir des abcès voire de perdre certaines de ses dents. De plus, l’inflammation des gencives est très douloureuse. 

Dents cassées

Il est possible qu’en mordant dans une objet dur (barreaux de sa cage ou autre) que votre furet se casse une canine. Si la pulpe de la dent (partie interne de la dent) n'a pas été touchée alors cette dent cassée ne sera pas douloureuse pour votre petit compagnon. En revanche, si celle-ci a été touchée, une visite en clinique s’impose. 

En cas de doute, prenez rendez-vous avec nous pour une évaluation professionnelle.

Ingestion de corps étrangers

Le comportement du furet favorise le risque d'avaler des corps étrangers: Les furets passent énormément de temps à mordiller, déchiqueter tout ce qui est laissé à leur portée, y compris des objets non comestibles. Les plus fréquents sont les morceaux de caoutchouc, de plastique, de cuir, les fils de tissus et les noix.

De plus, ces animaux sont incapable de digéer les végétaux et le diamètre de leurs intestins est très petit. Tout élément de plus d'un centimètre de diamètre (y compris alimentaire) est donc susceptible de provoquer chez eux une occlusion.

Les jeunes furets qui sont très curieux sont plus à risque, mais on retrouve également cette condition chez les furets plus âgés chez qui le poil s'acccumule ainsi que des débris de tout genre qui au fil du temps constitue un bouchon dur qui bloque les intestins (Trichobézoard).

Causes

Symptômes

  • Abattement;
  • Perte d'appétit;
  • Nausées;
  • Vomissements;
  • Diarrhée;
  • Douleur abdominale;
  • Salivation excessive;
  • Certains se frottent la face et grince des dents.

C'est une urgence!

Si vous remarquez ces symptômes chez votre furet, veuillez contacter notre équipe le plus rapidement possible afin que votre compagnon puisse être examiné par nos vétérinaires et qu'un traitement soit rapidement mis en place, car si non traitée, l'occlusion intestinale peut causer la mort de votre animal.

Diagnostic

Crédit photo: researchgate.net et Nicola Di Girolamo, Rome, Italy

Radiographie d'un furet ayant un corps étranger. (A) radiographie latérale montrant un estomac dilaté. Insertion: vue ventrodorsale. (B) Furet présenté pour régurgitations; l'échographie n'a pas été diagnostic. La radiographie de contraste démontre un défaut de remplissage de l'estomac (flèche) consistent avec un corps étranger de grande taille (trichobezoar). Notez la dilatation subséquente de l'oesophage.

  • Examen physique;
  • Imagerie médicale (échographie et radiographie);
  • Analyses sanguines.

Traitement

Votre texte ici

Mites d'oreilles

Plusieurs furets ont des parasites dans les oreilles et la condition passe souvent inaperçue parce que leur cire est foncée naturellement et qu’ils se grattent peu. Dès l’achat, il est sage de faire vérifier les oreilles de votre furet par nos vétérinaire afin de le traiter rapidement s’il y a des parasites. Les mites d’oreilles (otodectes cynotis) peuvent se transmettre aux chiens et aux chats.

  Cérumen normal du furet

  Mites d'oreilles (otodectes cynotis)

Clinique Vétérinaire Animavet Bromont inc.

1357 rue Shefford
Bromont, QC, J2L 1C9

Tel: (450) 531-3835

Courriel: monvet@animavet.ca