L’anesthésie et votre animal

Ce document est destiné à vous renseigner sur l’anesthésie, ses avantages et ses risques. Nous vous demandons de le lire attentivement, afin de pouvoir donner votre consentement à la procédure anesthésique qui vous sera proposée. Vous pourrez également poser à l’équipe médicale des questions sur cette procédure.

_________________________________________________________________________________________________________

Pourquoi votre animal doit-il
être anesthésié?

Outre les interventions chirurgicales, de
nombreuses procédures en médecine vétérinaire nécessitent une tranquillisation ou une anesthésie générale chez l’animal: soit parce qu’une immobilité parfaite est nécessaire pendant un temps donné soit parce que la procédure ne serait pas tolérée par l’animal s’il était dans un état de vigilance normale.

__________

Comment la douleur de votre
animal sera-t-elle prise en charge?

Chez Animavet Bromont, nous combinons divers moyens, (anesthésie locale, médication
antidouleur et anti-inflammatoires injectable, et oraux) pour limiter les souffrances de votre
animal. Le confort de nos patients est au coeur de nos priorités.

__________

Avant l’anesthésie:

La nécessité du jeûne dépend de l’espèce
animale et du type d’anesthésie/sédation.

Nous vous conseillons de suivre les recommandations de l’équipe médicale. Normalement, il n’est pas recommandé de restreindre l’accès à l’eau.

__________

Médication pré-anesthésique

Pour les chiens et les chats, nous recommandons l’administration de 2 types de médications à la maison avant la procédure anesthésique.

  1. La première catégorie est un anti-émétiques. Les drogues anesthésiques peuvent provoquer des nausées et/ou des vomissements chez les animaux. La médication proposée a pour but d’éviter cela et ainsi d’offrir une meilleure expérience à votre animal, un retour plus rapide à l’alimentation post-opératoire et ainsi une meilleure guérison.
  2. L’hospitalisation de votre compagnon est une période qui peut être difficile pour lui. Il est donc maintenant très courant en pratique d’administrer des anxiolytiques afin de limiter le stress qui fait augmenter le risque anesthésique.
Comment l’anesthésie de votre
animal va-t-elle se dérouler?

Le jour de son intervention, votre animal est pris en charge par l’équipe médicale de la Clinique Vétérinaire Animavet Bromont inc. Un personnel compétent et attentif veillera sur lui de son arrivée à son départ de notre établissement. L’anesthésie générale se déroule en plusieurs parties:

  1. Dans un premier temps, nous procédons aux tests pré-anesthésiques complémentaires afin de déterminer le protocole anesthésique à utiliser.
  2. Par la suite, votre animal se voit administrer un sédatif par injection. Le but de cette médication est de le tranquilliser et de diminuer son anxiété.
  3. Sauf exception, notre équipe installera un cathéter intra-veineux à votre animal. Ce petit tuyau de plastique médical nous permet de lui injecter de la médication, des solutés et nous offre un accès à ses veines en cas d’urgence.
  4. Vient en suite l’anesthésie générale en tant que telle. À ce moment, votre animal est inconscient de ce qui se passe autour de lui. Notre équipe médicale a reçu une formation en
    anesthésie et assure la sécurité de votre animal grâce à des appareils de surveillance à la fine pointe de la technologie.
  5. Lorsque la procédure médicale ou chirurgicale est terminée, vient la phase de réveil. Un membre de notre équipe est à ses côtés pour s’assurer que tout va bien et qu’il revienne à lui en douceur. Lorsque son état est jugé satisfaisant, il peut retourner se reposer dans son enclos ou condo.
La consultation pré-anesthésique:

Toute anesthésie ou tranquillisation réalisée pour un acte non urgent, nécessite une consultation préalable. Au cours de cette visite, vous êtes invités à poser les questions que vous jugerez utile à votre information. Le choix du type d’anesthésie sera déterminé en fonction de l’acte prévu, de l’état de santé de votre animal et du résultat des examens complémentaires recommandés.

__________

Les examens complémentaires
pré-anesthésiques:

Pour la sécurité de votre animal, un certain
nombre d’examens complémentaires peuvent
être recommandés. Le caractère optionnel ou
obligatoire de ces tests varie selon l’âge, l’état et la condition de votre animal. Ces tests nous
permettent de détecter certaines maladies,
d’assurer à votre animal une anesthésie plus
sécuritaire et dans le cas d’un jeune animal en
santé, d’obtenir des valeurs de base utiles pour comparaison ultérieure. Les tests complémentaires comprennent des tests sanguins, urinaire, d’imagerie médicale entre autres.

__________

Quels sont les risques de l’anesthésie?

Tout acte médical , même conduit avec
compétence et dans le respect des données
acquises de la science, comporte un risque. Ce risque est à relier à l’état de santé de votre
animal ainsi qu’à la procédure médicale ou
chirurgicale pour laquelle il est anesthésié, il est quantifié sur une échelle allant de un (1) (risque faible) à cinq (5) (risque majeur).
Certains animaux extrêmement stressés ou très agressifs présentent d’emblée un risque
anesthésique augmenté. La conformation de
certaines races augmente leur risque
anesthésique.

Lors d’anesthésie générale ou de tranquillisation comme d’anesthésie locorégionale, des complications imprévisibles mettant en jeu la vie de l’animal comme un arrêt cardiaque, une allergie grave peuvent survenir dans des cas extrêmement rares et ce sans qu’aucune faute ne puisse imputée à la clinique.

__________

À quoi devez-vous vous attendre après l’anesthésie de votre animal?

Votre animal peut présenter des zones tondues, notamment sur les membres: cette tonte est nécessaire lors de l’installation du cathéter intraveineux.

Un tube peut avoir été introduit dans sa trachée pour faciliter sa respiration et
administrer des vapeurs d’anesthésiques: ceci
peut engendrer une toux temporaire jusqu’à
quelques jours après l’anesthésie.

Certaines drogues que nous utilisons peuvent causer une constipation transitoire qui disparaît normalement au bout de quarante-huit (48) heures. *** Les lapins et autre herbivores doivent produire des selles immédiatement après leur anesthésie.

Les effets des drogues anesthésiques peuvent prendre 24 à 48 heures à se dissiper. Ainsi votre animal peut être plus fatigué durant cette période. Certains animaux présentent de la dysphorie (ils peuvent sembler perdus dans leurs pensées et chigner) durant quelques heures. Cela peut vous paraître épeurant, mais c’est un processus normal qui s’estompera rapidement.

Finalement pour assurer la sécurité de votre
animal lors de son retour à la maison, il est
primordial que vous suiviez les instructions qui vous sont expliqué lors du congé de votre animal.

__________

%d blogueurs aiment cette page :