Les soins dentaires du chien

– 80% des chiens de 3 ans et plus présentent des signes de maladie parodontale –

80% des chiens de 3 ans et plus ont des signes de maladie parodontale. Malgré cela et le fait que cette maladie se caractérise par une mauvaise haleine, elle n’est que très rarement remarquée par le propriétaire. Si la maladie n’est pas traitée rapidement, elle évolue vers la douleur, la perte des dents et des infections graves.

Plaque et tartre, c’est quoi la différence?

La plaque est « vivante » et est constituée de milliards de bactéries. Elle se présente comme un biofilm qui recouvre les dents. Certaines de ces bactéries se déplacent sous la gencive pour y causer de l’inflammation (la gingivite). Elles peuvent même pénétrer la circulation sanguine et aller causer des problèmes chroniques à d’autres organes comme le coeur, le foie et les reins. La plaque s’enlève par brossage.

Le tartre est le processus de minéralisation de la plaque dentaire. Les déchets qu’elle produit et qui entrent en contact avec la salive se minéralisent. Bien que le tartre ne soit pas « vivant », il aide à la formation de la plaque dentaire, car les bactéries peuvent facilement s’y accrocher. En s’accumulant, il cause beaucoup d’irritation et d’inflammation aux gencives. Pour retirer le tartre, il faut réaliser un détartrage sous anesthésie.

La cause du problème

La présence de bactéries en bouche est tout à fait normale et est un problème pour plusieurs espèces dont l’Homme. Ces bactéries forment la plaque dentaire. Si la plaque s’accumule et n’est pas éliminée (brossage dentaire), une gingivite (inflammation des gencives) peut apparaître. Un détartrage professionnel permet à ce stade de faire complètement disparaître la maladie à condition que des soins d’entretient soient débutés à la maison. Cependant, en l’absence de traitement, la maladie évolue en parodontite caractérisée par une inflammation plus importante des gencives, des dépôts de tartre sur les dents et la disparition de l’os et des structures de soutien entourant la dent. Des traitements sont encore possibles, mais certaines lésions sont irréversibles. La parodontite peut entraîner la perte des dents et la propagation d’infections graves au niveau du foie, du cœur ou des poumons.

Les symptômes observables

Le premier signe observable, l’halitose (mauvaise haleine), est tellement commun chez les chiens, qu’il est presque considéré comme normal et plusieurs propriétaires n’y portent pas attention.

Les bactéries buccales ne restent pas seulement à la surface des dents, elle pénètrent sous les gencives et par l’inflammation qu’elles causent les gencives démontrent des signes d’inflammation. C’est la gingivite (rougeur et parfois saignement des gencives). Lorsque la gingivite progresses, les gencives deviennent douloureuses, rouges et enflées.

En pénétrant sous la gencive, les bactéries progressent vers les racines des dents et détruisent les structures qui maintiennent les dents en place. Il peut y avoir un déchaussement des dents (les gencives ne recouvrent plus les racines dentaires) et l’apparition de poche parodontales et d’abcès dentaires. Lorsque le processus progresse suffisamment longtemps, les dents peuvent tomber.

Bien entendu, c’est une maladie progressive qui est douloureuse pour l’animal. Certains chiens vont utiliser leurs dents les plus saines pour manger, d’autres vont simplement avaler tout rond leurs croquettes, alors que d’autres vont grandement diminuer leur consommation de nourriture à cause de la douleur.

Dans les stades avancés de la maladie, les abcès parodontaux peuvent provoquer une bactériémie (présence de bactéries dans le sang) à l’origine d’une propagation de l’infection au niveau du cœur, du foie ou des reins, pouvant entraîner de graves pathologies.

Poser le diagnostic

Vous pouvez vous-même apprécier le problème en regardant la bouche de votre animal.

Est-ce que votre animal a une mauvaise haleine?

Est-ce que les gencives de votre animal sont rouges au lieu d’être complètement rosées?

Observez-vous une coloration brune ou grise sur les dents?

Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, contactez votre vétérinaire afin qu’il effectue un bilan dentaire chez votre compagnon.

Votre vétérinaire possède les compétences pour détecter la présence d’une maladie parodontale. Un premier examen avec votre animal réveillé permet d’avoir une idée d’ensemble du problème et de vous offrir des conseils pour des soins à la maison et permet également d’établir un plan de traitement.

Puisque qu’environ 50-60% des dents se trouvent sous la gencive, il est nécessaire de réaliser des radiographies dentaires pour investiguer la présence d’anomalies à ce niveau. Ces radiographies sont identiques à celles faites par votre dentiste. La seule différence est qu’avec les animaux, il faut les anesthésier pour les réaliser.

Traiter la maladie pour éviter sa progression et soulager votre animal

Plus la maladie est diagnostiquée à un stade précoce, plus elle sera facile à traiter. Le traitement repose essentiellement sur le détartrage qui consiste à éliminer de manière mécanique la plaque et le tartre présents sur chaque dent et sous la gencive. À un stade plus avancé, une intervention chirurgicale consistant à extraire les dents atteintes peut être nécessaire. Ces deux interventions doivent être pratiquées sous anesthésie.

Le traitement repose essentiellement sur le détartrage qui consiste à éliminer de manière mécanique la plaque et le tartre présents sur chaque dent. À un stade plus avancé, une intervention chirurgicale consistant à extraire les dents atteintes peut être nécessaire. Ces deux interventions doivent être pratiquées sous anesthésie.

Les antibiotiques peuvent avoir un rôle important dans le traitement de la maladie dentaire, en complément du traitement mécanique ou chirurgical. Ils sont utilisés en cas de périodontite grave, lorsqu’il existe un risque d’infection osseuse ou de propagation de l’infection au reste de l’organisme.

Le détartrage donne des résultats impressionnants, mais malheureusement sans entretient dentaire quotidien à la maison ses résultats ne durent pas. Donc en tant que propriétaire d’animaux vous avez un grand rôle à jouer pour prévenir et aider à ralentir la maladie.

La prévention reste la meilleure approche

C’est ici que vous entrez en jeu! Plusieurs solutions sont disponibles pour vous aider à prendre soins des dents de votre animal au quotidien.

Un brossage quotidien avec une brosse à poils souple de taille adaptée à votre animal et l’utilisation d’un dentifrice enzymatique pour animal est ce qui apporte les meilleurs résultats à long terme. Afin que votre animal accepte ce soin, il faut l’y habituer le plus jeune possible. N’hésitez pas à demander conseil à votre équipe vétérinaire à ce sujet.

Des croquettes dentaires sont disponibles en clinique pour aider à éliminer la gingivite, la plaque et le tartre.

Il existe des gels dentaires, des suppléments à ajouter à l’eau ou la nourriture pour ramollir la plaque et aider à son élimination lors des brossages.

%d blogueurs aiment cette page :