Lorsque rien ne va plus: Malocclusion et problèmes dentaires du lapin

Les maladies dentaires chez le lapin se produisent lorsque les dents poussent dans la mauvaise direction ou qu’elles allongent trop. Ces problèmes peuvent être congénitaux (présent à la naissance) ou acquis au fil du temps.

Les problèmes dentaires congénitaux sont fréquents chez les races à visage aplati comme les races naines et les mini béliers. Leur anatomie conduit à un encombrement dentaire, car qui augmente le risque de croissance anormale des dents.

Une mauvaise alimentation est souvent la cause des maladies dentaires acquises. Si un lapin n’est pas nourri avec un régime alimentaire équilibré à haute teneur en fibres, il n’usera pas adéquatement ses dents et elles allongeront trop.

Les maladies dentaires sont des troubles fréquents chez les lapins de compagnie. Puisque les dent sont un élément essentiel de la digestion du lapin et de sa santé globale, les propriétaires de lapin doivent s’assurer de fournir un régime alimentaire approprié et des visites régulières.

L’examen des dents par un vétérinaire est essentiel minimum une fois l’an

Plusieurs problèmes de santé chez le lapin sont en fait secondaires ou liés à un problème dentaire. C’est pourquoi il est essentiel de faire évaluer la dentition de votre lapin par nos vétérinaire au moins un fois l’an.

L’examen de base consiste à regarder dans la bouche de votre lapin afin d’évaluer la présence de pointes dentaires qui peuvent blesser les joues ou la langue.

Afin d’évaluer l’occlusion, nous devons réaliser des radiographies du crâne. La configuration de la bouche du lapin ne permet pas de l’évaluer autrement.

Les carnivores peuvent vivre sans leurs dents. Les lapins ne peuvent pas vivre sans dents.

Examen intra-oral de la bouche d’un lapin à l’aide d’une caméra endoscope. On y aperçoit une pointe dentaire qui cause une blessure de la langue.
Crédit photo: Dre Krista Keller, DVM
Radiographie latérale des crânes d’un lapin ayant une occlusion normale sans maladie dentaire (gauche) et d’un lapin souffrant d’une maladie dentaire sévère (droite). À droite, les incisives ne sont pas alignées (l’incisive du bas devrait reposer sur la petite incisive du haut). Les molaires du haut sont superposées, anormalement courbées et trop longues (étoile jaune et flèches); et les molaires inférieures sont sévèrement infectées. Les racines ont brisé la mâchoire inférieures (astérisques). Ces radiographies démontrent à quel point l’imagerie médicale est essentielle pour bien cerner un problème dentaire.

Les affections dentaires ont des causes diverses

Origine congénitale

Les problèmes dentaires congénitaux sont fréquents chez les races qui ont la face plus aplati tels les races naines et les béliers. Leur anatomie mène à un encombrement des dents ce qui augmente la chance que leurs dents poussent dans des direction anormales.

Origine nutritionnelle

La consommation d’aliments qui ne permettent pas l’usure normale des dents est la principale cause des maladies dentaires non congénitales chez le lapin. C’est le cas lorsque le lapin mange essentiellement des granulés ou extrudés. Les granulés ne sont pas abrasifs et sont mastiqués verticalement avec uen forte pression alors que le mouvement normal de mastication, permet une bonne usure dentaire est latéral formant un 8 complexe. Les granulés sont également vite mastiqués et avalées contrairement au foin ou à la verdure qui doivent être mastiqués longuement avant d’être ingérés et ont ainsi le temps d’user les dents.

Figure 1. Le pelage sous le menton est mouillé
Figure 2. Malocclusion des des incisives

Anorexie

L’anorexie fait en sorte que les dents ne s’usent pas, car le lapin ne mastique pas. Un lapin gavé à long terme pour des raisons variées nécessite une surveillance dentaire régulière.

Traumatisme

Les traumatismes ont diverses origines: fracture d’une dent ou de la mâchoire après un choc ou une chute, fracture des incisives en mordant les barreaux de cage, fracture d’une prémolaire lors de l’ingestion d’un aliment dur, etc.

Les maladies dentaires sont une source de douleur pour l’animal

Les lapins sont une espèce proie et cachent leur signes de maladie. Conséquemment, par le temps que le vétérinaire diagnostique un problème dentaire, l’animal aura bien souvent souffert très longtemps.

– traduction libre de Dr krista keller, dvm, illinois College of veterinary medicine

Les lapins sont une espèce proie et cachent leur signes de maladie. Conséquemment, par le temps que le vétérinaire diagnostique un problème dentaire, l’animal aura bien souvent souffert très longtemps.

Une des conséquences de la maladie dentaire est la douleur orale. Un lapin en douleur peut être moins intéressé par sa nourriture ou peut ne plus manger du tout. Il peut également être plus difficile à propos de sa nourriture et sélectionner les aliments (granulés, légumes feuillus) qui peuvent être plus confortables à mastiquer. Ses selles peuvent être plus petites, il peut être moins actif et des infections peuvent se développer dans sa bouche et son corps.

Un lapin qui démontre un ou plusieurs de ces signes doit être évalué rapidement par un vétérinaire, qui aura possiblement besoin de réaliser des tests diagnostiques pour déterminer la nature du problème dentaire. 

Par chance, la majorité des problèmes dentaires peuvent être traités avec des changements de nutrition. Parfois des soins dentaires réguliers peuvent être requis tout au long de la vie de l’animal.

Signes de maladie dentaire

  • Diminution ou perte d’appétit (anorexie)
  • Ingestion sélective d’aliments (préfère plus mou)
  • Perte de poids
  • Élongation des dents
  • Salivaiton excessives
  • Menton mouillé
  • Pelage non entretenu
  • Écoulement nasal
  • Oeil gonflé
  • Écoulement nasal
  • Écoulement facial
  • Écoulement sous le menton

Que peut faire le vétérinaire lors de problèmes dentaires?

Tout d’abord, le vétérinaire voudra faire un examen physique complet et un examen en profondeur de la bouche de votre animal. Par ls suite il fera des tests diagnostiques (radiographies dentaires) afin de déterminer  l’étendue du problème et pouvoir recommander le meilleur plan de traitement pour votre animal.

L’évaluation de la cavité orale et le traitement des maladies dentaires du lapin requiert l’utilisation d’anesthésiques, un équipement et des instruments spécialisés, de l’entrainement, du temps et de la patience.

retour